ACCUEIL

MONVINYL – MONLAUSANNE

Tandis que les endroits émergents se multiplient, Peterson Zerma et son associé, Stéphane Macé-Touré, se lancent dans une nouvelle aventure avec MonVinyl, un futur bar lausannois qui vise à réunir les gens autour de l’Art en programmant des artistes. Alors que son ouverture se retrouve repoussée en raison de la pandémie, les préparatifs du lieu ainsi que les récoltes de fonds ont bel et bien été lancés.

C’est dans les locaux de l’ancien bar le Vinyl que Peterson Zerma, 25 ans, a choisi d’installer son nouveau projet: MonVinyl. “C’est un endroit de ma jeunesse, j’y ai fait mon premier événement à quinze ans, donc il est symbolique”.

À l’époque, ce passionné de photographie décide d’organiser des expositions afin de créer des occasions d’exposer, non seulement pour lui, mais aussi pour les autres artistes locaux·ales. L’association MonLausanne naît alors, produisant d’abord des expositions, mais elle deviendra également un festival par la suite. Dernièrement, la situation sanitaire a aussi donné l’idée à l’association d’en faire un label afin de produire des projets musicaux.


C’est donc suite à ces nombreux projets pluridisciplinaires artistiques apparus grâce à MonLausanne que Peterson Zerma et son associé, Stéphane Macé-Touré, ont choisi de réunir les artistes et amateur·rice·s d’Art dans un seul et même lieu grâce à MonVinyl.


Le préfixe
Mon labélise tous leurs projets, mais MonLausanne reste celui de base. Peterson Zerma l’explique ainsi: “Il faut les dissocier, car ils n’ont pas la même base. MonVinyl reste un établissement et c’est MonLausanne qui s’occupera de la programmation dans cet endroit”.

Texte et propos recueillis par Lara Liard

NOS PARTENAIRES

Atelier L’Antilope

Suivez-nous sur les réseaux !

Tu veux savoir ce que mijote MonLausanne en ce moment ? Abonne-toi et ne rate rien !